Qu’est-ce que la chaine de valeur ?

Au sein d’une société, il est important de disposer d’une chaîne de valeur. Pour ceux qui ne savent pas ce  que c’est, retenez qu’il s’agit d’un équipement très efficace et performant qui offre la possibilité à toutes les entreprises de savoir reconnaître les divers domaines d’activités qui génèrent plus de revenus au sein de l’organisation interne de la société. Que faut-il savoir de la chaîne de valeur ?

Que pouvez-vous entendre par chaîne de valeur ?

Comme il a été dit en haut, la chaîne de valeur est un outil efficace qui entre en jeu dans les sociétés afin de les aider à identifier les secteurs d’activités les plus rentables. Il s’agit d’un concept qui a été mis en place par Mickaël Porter. Ce dernier a eu cette idée en l’an 1985. Il pense qu’une entreprise fonctionne comme une chaîne d’activité connectée les unes aux autres.

Il affirme également que chacun de ces secteurs développe entre autres certains avantages pour l’entreprise à ne surtout pas négliger. Ainsi, la chaîne de valeur est souvent employée pour dessiner les combinaisons d’activité présentes au sein d’une société dans le but de pouvoir générer plusieurs avantages.

Toutefois, analyser la chaîne de valeur d’une société revient à énumérer chaque activité de celle-ci tout en les classant suivant des catégories. Cela produit des bénéfices concurrentiels à l’entreprise. Ces bénéfices permettent à cette société de se démarquer sur tout le marché. En plus de cela, identifier ces activités aide à avoir une idée des facteurs clés qui concourent au progrès de la société.

Quel est le fonctionnement de la chaîne de valeur ?

L’analyse de tous les secteurs d’activités d’une société permet de déchiffrer le processus de création de valeur. Cette analyse met en exergue, les services et les activités qui concourent à la distinction de l’entreprise sur le plan de la concurrence. À la fin de cette étude, vous comprendrez mieux le fonctionnement de votre entreprise, ainsi que la manière dont elle arrive à produire de la valeur. Ainsi vous serez exactement là où se situent les dépenses importantes de l’entreprise, de même que du secteur d’activité qui crée plus de valeur.

Pour y arriver, votre analyse se portera sur deux fonctions à savoir : les fonctions opérationnelles, et les fonctions supports. Pour ce qui est des fonctions opérationnelles, il s’agit des fonctions qui sont de nature créatrice de valeur. Quant aux fonctions de support, ils ont pour objectif de rendre plus faciles les services fonctionnels afin de les aider à réaliser leurs travaux.

Une fois que l’entreprise a réussi à distinguer les secteurs créateurs de valeur, le bureau directeur de cette dernière a la possibilité d’agir de plusieurs façons. Premièrement, celui-ci peut décider de se concentrer uniquement sur les domaines d’activités qui créent plus de valeurs tout en éliminant les tâches qui ne sont pas utiles. En optant pour cette stratégie, la direction de l’entreprise se focalisera désormais sur le développement concurrentiel. Hormis cette stratégie, le bureau directeur peut aussi prendre en compte que la création de valeur ne répond pas à la technique mise en place. Ainsi, il prendra pour résolution de renouveler le mécanisme de fonctionnement de l’entreprise.